Comment lire une étiquette énergétique ?

Publié le : 12 novembre 20214 mins de lecture

 

Lave-vaisselle, machines à laver, réfrigérateurs, ampoules électriques, pompes à chaleur, chauffe-eau… La consommation des appareils électriques et électroménagers varie d’une à deux ou trois fois. Par conséquent, afin de sélectionner la bonne machine, il est nécessaire d’avoir des informations de consommation en stock.

Qu’est-ce qu’un label énergétique ?

L’étiquette énergétique, ou label énergétique est devenu obligatoire en 1992 pour aider les consommateurs à identifier facilement la consommation énergétique du produit qu’ils achètent. Par conséquent, les étiquettes énergétiques sont fournies avec des paramètres importants. En d’autres termes, il s’agit d’un indicateur de la qualité énergétique ou de la qualité énergétique d’un produit pour les consommateurs.

La note énergétique d’un produit est ajustée de A +++ pour le produit le moins énergivore à D pour le produit qui consomme le plus d’énergie. En fait, une cote énergétique évalue un produit dans son ensemble, en tenant compte non seulement de la consommation d’énergie du produit, mais aussi de son efficacité, de son bruit et de son volume.

Quelles informations contient une étiquette d’efficacité énergétique ?

  • Classe énergétique

C’est la partie la plus connue d’une étiquette énergétique : une échelle de couleurs avec des lettres. L’échelle globale passe de A (vert foncé) pour les appareils les plus éco énergétiques à G (rouge) pour les appareils les plus consommateurs. Pour les étiquettes d’anciennes versions, l’échelle typique passe de A +++ (vert foncé) pour l’appareil le moins énergivore à D (rouge) pour l’appareil le plus énergivore.

  • Consommation d’énergie et d’eau

Il ne faut pas se contenter d’avoir simplement une cote énergétique pour déterminer rapidement si un appareil est économique ou non. En particulier, même au sein d’une même classe, il peut y avoir une grande différence, car la capacité des appareils électroménagers est différente (15 lave-vaisselle, 12 lave-vaisselle et 1 lave-linge de plus de 10 kg consommé). Lave-linge 7kg).

  • Niveau sonore

 L’étiquette énergétique indique le niveau sonore en dB de certains appareils électroménagers (lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, réfrigérateur, congélateur, pompe à chaleur, chaudière).

Comment lire les étiquettes énergétiques d’un appareil électronique ?

Les équipements de réfrigération (réfrigérateur, congélateur…) consomment beaucoup d’électricité. En fait, ils travaillent toute l’année pour assurer la salubrité des aliments. La consommation d’un appareil dépend de sa taille, de ses caractéristiques, de ses options et de ses conditions d’utilisation. Les réfrigérateurs de la même classe consomment plus d’énergie. Essayer de régler la température la plus basse pour chaque compartiment… peut entraîner une forte augmentation de la consommation.

Pour ce qui est des aspirateurs, quel que soit le type (avec ou sans bacs, balais, sacs), la consommation d’énergie annuelle (kWh/h) est l’une des mesures les plus importantes à considérer. Cette information apparaît sur l’étiquette d’efficacité énergétique de l’aspirateur sur la base de 50 heures d’utilisation par an. Les appareils les plus efficaces sont la classe A.

Plan du site